Adolfo J. de Bold


Vous êtes ici

Le Prix scientifique 2014 de la Fondation Lefoulon-Delalande, doté de 500 000 euros, a été attribué au Dr Adolfo J. de Bold pour récompenser une œuvre scientifique de valeur internationale, ayant contribué à révolutionner la physiologie cardiovasculaire.

Originaire d’Argentine, le Dr Adolfo de Bold obtient son doctorat en pathologie expérimentale à l’Université Queen’s de Kingston, Ontario (Canada). En 1986 il fonde à l’Université d’Ottawa le Centre de recherche de l’Institut de cardiologie, dont il prend également la direction.

Lauréat de plus d’une dizaine de Prix internationaux, Professeur Honoraire et Docteur Honoris Causa dans de nombreuses universités du continent américain, membre de la Société royale du Canada, membre de l’Académie des sciences d’Argentine, médaillé du jubilé de diamant de la Reine Elizabeth II, le Dr Adolfo de Bold est l’un des spécialistes les plus reconnus au monde dans le domaine cardiovasculaire.

La découverte de l’ANF, une révolution dans la cardiologie moderne

On doit au Dr de Bold la découverte en 1980  de l’hormone polypeptidique cardiaque, aussi appelée "facteur natriurétique auriculaire" (ANF). Cette découverte a entraîné un changement de paradigme en physiologie cardiaque parce qu’elle  mettait en évidence la fonction endocrine du cœur, qui utilise l’ANF pour moduler la pression artérielle, le volume sanguin et la croissance cardiovasculaire sur plusieurs plans.
Les multiples propriétés de l’ANF sont ainsi à la base de nombreuses et nouvelles orientations de recherche tant en physiologie cardiovasculaire qu’en recherche clinique avec de nombreux travaux sur l’insuffisance cardiaque. À ce jour, près de 29 000 publications scientifiques sont directement issues de la découverte d’Adolfo de  Bold.

Une recherche au service de la guérison des maladies cardio-vasculaires

Tout comme le pancréas sécrète de l’insuline dans le sang pour réguler le taux de sucre, le cœur sécrète des hormones qui régulent la quantité d’eau et de sel dans l’organisme. La découverte de ces hormones cardiaques par Adolfo de Bold a permis de montrer que ces dernières jouent un rôle important dans des maladies caractérisées par un déséquilibre de la proportion d’eau et de sel dans l’organisme comme l’hypertension artérielle et l’insuffisance cardiaque. On mesure aussi le taux de ces hormones dans le sang pour établir le diagnostic et le pronostic de l’insuffisance cardiaque et de maladies connexes. Compte tenu de la prévalence élevée de ces maladies cardiovasculaires débilitantes et de leur immense coût financier et humain, les travaux d’ Adolfo de Bold sur le grand potentiel de l’ANF et d’autres hormones similaires à des fins de traitement et de diagnostic revêtent une importance capitale.

Des applications cliniques décisives

  • Des perspectives uniques ouvertes sur le traitement de la myocardite (inflammation du muscle cardiaque) et des réactions de rejet après une transplantation cardiaque. Dans les deux cas, la mesure de l’ANF dans le sang sert à discerner la présence de maladie cardio-vasculaire et permet de suivre sa progression.
  • Le Dr de Bold s’est intéressé au rôle de l’ANF, au contrôle de ses sécrétions dans l’inflammation, mais aussi dans l’athérosclérose, l’insuffisance cardiaque et l’hypertension artérielle, sur les plans tissulaire, cellulaire et moléculaire.

Communiqué de presse en ligne sur le site de l'Institut de Cardiologie de l'Université d'Ottawa :
http://www.ottawaheart.ca/content_documents/News-Release-deBold-Fr.pdf

Le Grand Prix scientifique de la Fondation Lefoulon-Delalande

Le Grand Prix scientifique de la Fondation Lefoulon-Delalande, doté de 500 000 euros, est destiné à récompenser une personnalité scientifique ayant apporté une contribution scientifique importante en physiologie, biologie ou médecine cardio-vasculaire.

http://lefoulon-delalande.institut-de-france.fr