Fondation du Mont-Saint-Michel


Vous êtes ici



Remise du Prix culturel de la Fondation Louis D. à la Fondation du Mont-Saint-Michel représentée par Monseigneur Laurent Le Boulc’h, évêque de Coutances et Avranches, par Hélène Carrère d'Encausse, secrétaire perpétuel de l’Académie française.</p>
<p>

Le Prix Culturel 2014 de la Fondation Louis D., d'un montant de 450 000 euros, a été décerné à la Fondation du Mont-Saint-Michel pour soutenir le projet de réhabilitation et de conversion du Prieuré du Mont-Saint-Michel en un lieu d’accueil et de réflexion pour les millions de visiteurs de l’un des joyaux de l’Occident médiéval.

La Fondation du Mont-Saint-Michel : un nouveau jalon dans une histoire millénaire



Le Prieuré du Mont-Saint-Michel à Ardevon

Le Mont-Saint-Michel, vieux de treize siècles, fut et demeure un grand centre spirituel et culturel. L’atelier monastique de l’Abbaye, l’un des plus productifs de l’Europe médiévale, possédait en son temps l’une des plus riches 'librairies' d’Occident. Le Scriptorium du Mont abritait un grand collège de savants et d’artistes.

Dans une grande ouverture aux mouvements de pensée et aux sciences, des ouvrages sur les Écritures Saintes côtoyaient des livres historiques, des grands textes de l’Antiquité et du Moyen Âge, des traités de droit romain et canonique, de musique, d’astronomie, de médecine, de mathématiques… Les textes étaient traduits, étudiés, commentés afin d’être accessibles à tous.

À l’instar des moines copistes de la période médiévale et dans les pas du projet public, la Fondation du Mont-Saint-Michel a été créée en 2011 par le diocèse de Coutances et Avranches, le diocèse de Rennes, Dol et Saint-Malo, le Groupe Bayard et des particuliers, et a pour mission de renforcer, avec les acteurs de la Baie, le rayonnement culturel et spirituel du Mont-Saint-Michel.

Le prieuré du Mont-Saint-Michel, futur centre spirituel et religieux pour la Baie

Le projet de la Fondation est de restaurer le Prieuré du Mont-Saint-Michel, annexe de l’Abbaye fondée au Xe siècle dont l’histoire est étroitement liée à celle du Mont.

L’aménagement d’une hôtellerie et d’espaces de conférence, de réunion ou de spectacle, la création d’une grande bibliothèque virtuelle en complément d’une bibliothèque traditionnelle se situeront au sein d’un parc de dix hectares bordant les prés salés.

La vocation du Prieuré sera d’accueillir pèlerins et visiteurs qui convergent du monde entier et de créer un grand centre de réflexion et d’enseignement. Il deviendra ainsi un carrefour, lieu de rencontre et de ressourcement d’une humanité en marche et en quête de sens.

Le projet en quelques points-clés

  • Dans l’enceinte du prieuré, la Grange aux Dîmes, grande salle de 200m² datant de 1400, proposera des expositions, des ateliers de calligraphie, d’enluminure, de chant grégorien... Des salles de réunion accueilleront également des débats.
  • Le bâtiment du XIIIe siècle, d’une superficie de 130m² et d’une hauteur de plus de 10 mètres, doit être entièrement restauré. Il abritera une grande salle de conférence où de multiples sujets seront abordés sur le Moyen Âge, l’architecture, la littérature...
  • Une bibliothèque virtuelle rendra accessible à tous des écrits et documents réalisés sur le Mont.
    En complément, une bibliothèque traditionnelle donnera à chacun le plaisir de consulter des livres sur le Mont et le Moyen Âge. Elle rassemblera des archives et des collections existantes et sera complétée par l’acquisition d’ouvrages inédits.

 

Le Prix culturel de la Fondation Louis .D

Remis alternativement avec le Grand Prix humanitaire, le Prix culturel Louis D., d'un montant de 450 000 euros, a pour objet de favoriser et servir la cause de la culture et de la langue françaises dans le monde et de donner un véritable élan à la francophonie.